Aujourd’hui on vit vraiment une époque étrange. Je dis ça, mais j’ai ce sentiment là depuis toujours. C’est vrai aussi que je me suis toujours sentie plus ou moins à part. Un peu à côté de la plaque quoi!

Et puis j’ai compris que de moi même je me mettais dans cette case là, et que finalement, on était tous différents.

 

La différence c’est quoi au fond?

La différence peut se mesurer que si l’on compare deux objets, deux personnes, plusieurs histoires etc…

Donc finalement, si l’on raisonne de cette manière là, on comprend alors que différence = comparaison, par la force des choses, on y viendra toujours dans tous les cas.

Et si encore ici je simplifie ma théorie au maximum, cela voudrait donc dire que toute chose sur terre ou ailleurs, chaque personne, être vivant ou pas qui vit sur terre ou ailleurs sont forcément différents. Ça paraît totalement con et logique ce que je dis, mais c’est quand même bon de se le rappeler.

Mais tous ça pour en venir à un sujet sur les relations sociales vis à vis de cette différence.

 

 

Je vais te faire part ici de mon expérience par rapport à certaines situations que j’ai pu vivre et comment je le gère aujourd’hui.

Ma bible à moi, c’est le livre de Don Miguel Ruiz, les 4 accords toltèques (j’ai écris un article sur le sujet, tu peux le lire ici si tu veux).

Cet ouvrage philosophique m’a vraiment permis de me comprendre un peu mieux moi même (et c’est plutôt énorme déjà) ainsi que ma relation aux autres.

 (Si tu cliques sur la photo, tu peux l’acheter sur le site de la Fnac si ça t’intéresse)

J’ai eu la chance de  rencontrer tout au long de ma vie des personnes tellement différentes les unes des autres.

Et avec le temps, apprendre à faire face et à gérer ces dites différences.

Et il est vrai aussi que j’ai tendance à comprendre plus facilement les autres que l’inverse, tout simplement parce que je suis à l’écoute et que ce n’est pas donné à tous le monde (sans vouloir me lancer des fleurs hein!!).

Et pour cause, au départ quand je rencontre quelqu’un, j’écoute et j’observe beaucoup. Mais ça, je le fais naturellement, ça fait parti de mon tempérament.

Puis avec le temps, (parfois ça peut aller vite aussi) on se dévoile un peu plus et il existe un échange réel. Evidemment, des tas d’opinions vont diverger, et c’est aussi ça qui enrichie une relation quelle qu’elle soit, cette différence à tous niveaux qui va forcément nous en apprendre sur des sujets que l’on ne maîtrise pas ou qui, à la base, ne nous intéresse pas plus que ça.

Mais pour cela, il faut avoir un minimum d’ouverture d’esprit. Je m’explique.

Je pense qu’il faut savoir être ouvert pour comprendre l’autre et savoir accepter la personne qu’il est avec ses qualités et ses défauts. Après à toi de voir ton seuil de tolérance!

Comprendre les différences d’autrui n’est pas toujours aisé.

Mais au final, ce qu’il faut se dire, c’est que ce n’est pas si grave. Il faut, je pense, rester intègre, honnête, franc mais avec tact! (pas toujours évident si tu es aussi spontanée que moi!)

En étant comme ça et en gardant le plus possible son calme en toute situation, ça ne peut être que bénéfique.

Tu ne t’ai pas senti(e) compris(e), ce n’est pas grave, passe à autre chose sans te poser trop de questions inutiles. Si tu as des questions, c’est à la personne concernée qu’il faut les poser directement! Ne jamais garder trop de questions en tête, ce n’est pas bon du tout!

Et si le ton monte? Reste calme et prends le temps de peser tes mots pour faire comprendre à l’autre que ce n’est pas si grave et qu’on a tout à fait le droit (encore heureux), d’être et de penser différemment et qu’il est inutile de se fâcher pour des divergences d’opinion, c’est ridicule au fond.

Pas toujours évident de garder son self control en toute circonstance, je te l’accorde. Mais ça vaut le coup d’essayer un maximum.

En gros, on est tous différents tu l’as bien compris. On a tous été élevés différemment, vécu des choses différentes plus ou moins marquantes au cours de notre existence. C’est ça qui fait que nous sommes tous uniques, ce qui fait notre richesse. Richesse qu’il faut savoir partager.

Et il ne faut pas oublier que nous ne sommes pas tous fait pour nous entendre. On peut aussi parfois se tromper sur les gens. Mais peu importe, les rencontres, les échanges nous enrichissent et nous enseignent tous les jours. Il faut savoir faire confiance quitte à se tromper.

Accepte d’être différent, accepte l’autre, soit tolérant et indulgent, cela ne peut qu’être bénéfique et constructif.

Reste toi même, ne te pose pas trop de questions et si jamais tu as des questions, pose les directement à la personne concernée. Ça évitera les suppositions inutiles qui pourraient être sources de conflits.

Etre ouvert à l’autre, c’est être ouvert à la vie…

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :